Astuces pour négocier à la baisse son achat immobilier

Comme dans le cadre de toute transaction commerciale, l’achat d’un bien immobilier n’échappe pas à la règle de la négociation, mais il faut noter que dans ce domaine, les propriétaires sont plus réticents à la négociation. C’est pourquoi, il est indispensable de bien se préparer pour la négociation afin de revoir à la baisse le prix du bien, mais comment faire ?

La préparation et l’écoute

Manque de budgets, réduction des dépenses en vue des futurs travaux… nombreuses sont les raisons qui poussent un acheteur à négocier un bien immobilier, mais dans tous les cas, pour mener à bien la négociation, il est primordial de préparer d’abord son budget, c’est-à-dire connaitre les moyens financiers dont vous disposez. Vous pourrez ainsi déterminer, avant de souscrire à un crédit ou avant de négocier auprès du vendeur, les biens qui sont à votre portée et négocier un rabais.

Il vous faudra également être à l’écoute du vendeur et tenter de déterminer s’il met son bien en vente par empressement ou non. En effet, s’il est pressé de vendre, vous pourrez espérer obtenir plus facilement une réduction que s’il veut prendre son temps.

Être patient et attentif

Pour négocier le prix de votre achat immobilier, vous devrez également garder la tête froide et être patient lors des échanges. L’idéal est de ne pas se presser, même s’il s’agit de la maison de vos rêves, pour éviter de payer le prix fort. Demandez-vous également si vous pourriez revendre le bien au même prix en cas de revente. Dans le cas contraire, il faudra impérativement obtenir un rabais ou chercher une autre maison.

Soyez par ailleurs attentif aux diverses réparations que vous devrez effectuer, surtout s’il s’agit d’un immobilier ancien. Évaluez correctement les prix des travaux puisque vous devrez prévoir un budget supplémentaire pour les réaliser une fois l’achat conclut. Pour appuyer vos arguments, n’hésitez pas à faire venir un artisan sur les lieux afin d’estimer les dépenses. Cela vous permettra de négocier un rabais, avec preuve à l’appui.

Rien de mieux que les échanges en direct

Lors de la négociation du prix d’achat d’un immobilier, il est préférable de négocier en face à face avec le propriétaire pour apporter plus de conviction à votre démarche. Vous pourriez lui souligner en personne les contraintes liées à l’achat (travaux, défauts de vue ou de luminosité…) et les dépenses supplémentaires à faire.

Vous pourrez également le convaincre en présentant par exemple le prix de l’immobilier dans le voisinage afin de lui faire comprendre que le prix est trop élevé. Si la première visite a déjà été réalisée, n’hésitez pas à demander une autre rencontre pour discuter de la transaction.