Critères pour bien choisir une assurance habitation

Bien qu’elle soit obligatoire seulement pour les locataires, l’assurance habitation est un dispositif que les propriétaires ne peuvent négliger puisqu’il protège les biens et la propriété elle-même. En raison de la multitude des offres proposées, il devient souvent difficile de choisir. Il faudra alors prendre en compte certains critères de sélection pour trouver l’offre qui vous convient le mieux.

Le montant des biens et de la franchise

L’assurance habitation ne couvre pas que le logement, mais aussi les biens mobiliers qu’il comporte (électroménager, meubles, bijoux…). Il faudra donc faire estimer la valeur de tous vos biens par un spécialiste, si nécessaire, pour éviter de payer le prix fort. En effet, votre prime d’assurance dépendra du montant des biens à assurer.

La franchise est la somme que vous devrez payer lors de votre indemnisation suite à un sinistre. Elle peut être relative (indemnisation complète dès que le montant est dépassé) ou absolue (montant remboursé : différence entre celui de l’incident et de la franchise). Généralement incluse dans le contrat, elle peut se calculer de différentes manières alors, assurez-vous de choisir la bonne option (montant fixe, pourcentage ou les deux).

La méthode d’indemnisation et le statut de l’assuré

Pour bien choisir une assurance habitation, vous devrez également prendre en compte le mode d’indemnisation. L’idéal est d’opter pour une méthode de rééquipement à neuf qu’un rééquipement à valeur d’usage pour éviter que le coefficient de vétusté soit considéré lors de l’indemnisation.

Sachez par ailleurs que vous devrez également choisir une assurance en fonction de votre statut. Si vous êtes propriétaire, la souscription n’est pas obligatoire, mais recommandée. Pour les locataires, l’assurance habitation multirisque est imposée par la loi et le défaut d’assurance peut être un motif de résiliation du contrat. Les copropriétaires peuvent assurer ses biens personnels puisque le syndic de copropriété devra également assurer la totalité de l’immeuble.

Les risques couverts

Pour finir, lors de la souscription d’une assurance habitation, n’hésitez pas à vérifier les risques couverts et le type de garantie que l’assureur propose :

– Incendie (feu et foudre) : contenu dans tous les contrats

– Dégâts des eaux : les frais d’installation de nouveau matériel ne sont pas souvent inclus dans le contrat

– Vol : à compléter avec des mesures de protection contre les cambriolages

– Aléas climatiques (neige, tempête et grêle) : garantie imposée par la loi

– Bris de glace : toujours inclus dans les contrats

– Autres : frais d’expert, frais de relogement… que vous pouvez choisir selon vos besoins

Pour faire le bon choix et éviter de payer des primes ne correspondant pas à la valeur réelle de votre logement, assurez-vous que l’intégralité des risques que vous souhaitez prévenir soit mentionnée dans le contrat.